Quel habitat inclusif et quelle vie dans la cité pour les personnes concernées par le handicap psychique ? Retour sur la table ronde du 12 juin

Mercredi 12 juin, à la Maison des Familles, l'Udaf a organisé une table ronde inspirante sur le thème de l'habitat inclusif à la suite de son Assemblée Générale. Cette soirée, ayant rassemblé 80 personnes, a été une véritable réussite, marquée par des interventions pertinentes et passionnantes. Elle a permis de mieux comprendre les enjeux de l'habitat inclusif et de renforcer les liens entre les différents acteurs engagés dans cette cause.

Assemblée Générale de l’Udaf de la Vendée

Isabelle Rivière : l’engagement des élus locaux

Isabelle Rivière, Vice-présidente du Conseil départemental de la Vendée et Présidente de la commission Handicap, dépendance et maintien à domicile, a ouvert la table ronde en mettant en avant l’engagement des élus locaux dans l’élaboration de projets de vie partagée et souligné la confiance du Département envers l’Udaf de la Vendée.

Isabelle Rivière

Dominique Bouchaud : une définition éclairante

Dominique Bouchaud, chargée de mission Habitat inclusif et intermédiaire au Conseil départemental de la Vendée, a débuté la table ronde en expliquant que l’habitat inclusif, tel que défini par la loi Elan, est destiné aux personnes handicapées ou âgées qui choisissent de vivre ensemble avec un projet de vie sociale et partagée. Elle a insisté sur le fait que l’habitat inclusif n’est pas un « hébergement » mais permet aux habitants d’être véritablement « chez eux » et de manière pérenne : cet habitat constitue leur résidence principale. Madame Bouchaud a partagé des témoignages émouvants de résidents, illustrant les bénéfices de l’habitat inclusif. « Avant, j’étais tout le temps dehors. Maintenant, j’ai hâte de rentrer chez moi » ;  « Ici, je me sens en paix, sereine et en sécurité ». Ces récits ont montré combien un tel environnement peut transformer positivement la vie des personnes concernées.

Dominique Bouchaud et Alexandra Besnoit

Sébastien Dubuisson : le modèle « Famille-Gouvernante »

Sébastien Dubuisson, chargé de mission Habitat inclusif à l’Unaf, a présenté le dispositif « Famille-Gouvernante ». Ce modèle, existant dans plusieurs départements depuis les années 90 et porté par les Udaf, permet aux habitants de vivre chez eux tout en partageant des espaces communs et en bénéficiant d’un soutien professionnel. Sébastien Dubuisson a expliqué comment ce système aide à réduire l’isolement, à renforcer l’autonomie et à améliorer la qualité de vie des habitants. Il a également mis en avant l’importance de l’accompagnement par des professionnels et des bénévoles, essentiels pour le succès de ce dispositif.

Sébastien Dubuisson

Alexandra Benoist : projets futurs à La Roche-sur-Yon

Alexandra Benoist, responsable du service habitat inclusif à l’Udaf de la Vendée, a détaillé le projet « famille gouvernante » dispositif de colocation pour des personnes en situation de handicap psychique à La Roche-sur-Yon. Trois colocations sont prévues, dont deux à la Roche-sur-Yon et une à Challans. La première est programmée à l’automne 2024, Vendée Habitat ayant proposé à l’Udaf deux appartements sur le même palier dans une résidence située non loin du centre commercial de la Garenne. Madame Benoist a souligné l’importance du partenariat « seul on ne fait rien », notamment avec les collectivités, centres hospitaliers, bailleurs, associations médico sociales, services tutélaires.

Alexandra Benoist

Nous exprimons notre profonde gratitude envers tous les intervenants de cette table ronde pour leurs présentations inspirantes et leurs contributions précieuses. Merci à Isabelle Rivière pour son engagement et son soutien continu aux projets d’inclusion. Nous saluons Dominique Bouchaud pour sa clarté et son éclairage sur l’habitat inclusif, ainsi que Sébastien Dubuisson pour son exposé sur le modèle « Famille-Gouvernante ». Enfin, un grand merci à Alexandra Benoist pour son enthousiasme et son travail sur les projets futurs à La Roche-sur-Yon. Enfin, nous tenons à excuser l’absence de Maria Raveneau, responsable du service Habitat inclusif à l’Udaf de Loire-Atlantique, qui n’a pas pu se joindre à cet événement.